Engagez-vous pour la publication de la communication sur la "Construction d'un système alimentaire européen durable"

En avril 2013, la Commission européenne a annoncé que la communication intitulée "Construction d'un système alimentaire européen durable" serait publiée d'ici la fin de l'année 2013 ou au début de l'année 2014. La Commission européenne a non seulement investi beaucoup de ressources dans la création de cet important document mais elle a également tenu l'année dernière une consultation publique très réussie. La communication finale a été approuvée par trois commissaires des Directions-générales de l'Agriculture, de l'Environnement, de la Santé et des Consommateurs (DG AGRI, la DG ENVI et la DG SANCO).

 

Cette communication est un avertissement pour l'Union européenne qui doit remédier aux déchets alimentaires, qui sont une insulte économique, écologique, sociale et éthique à ce que l'UE représente. La communication n'est pas seulement pertinente au regard de la question des déchets alimentaires. C'est également un document particulièrement essentiel, car il porte sur l'ensemble du système alimentaire, et  sur de nombreux aspects de l'alimentation durable, qui pourront conduire l'UE à avancer vers une politique européenne cohérente pour l'alimentation et assurer la production et la consommation de l'alimentation durable en Europe dans les prochaines années.

 

Le secteur alimentaire, principal facteur de pressions environnementales.

 

Le secteur alimentaire est l'un des principaux contributeurs de gaz à effet de serre (GES) qui provoquent les changements climatiques. Il est essentiel que la Commission européenne adopte une stratégie claire pour une production et une consommation alimentaire durable afin d'atténuer ces changements. Avec les récents rapports indiquant que le dioxyde de carbone dans l'atmosphère a vu son taux augmenté de plus en plus rapidement en trois décennies, il est clair que nous devons agir maintenant.

L'agriculture, la production alimentaire et la consommation, notamment les produits d'origine animale, ont été identifiés par les agences des Nations Unies comme l'un des plus importants facteurs de pressions sur l'environnement, le changement d'habitat, le changement climatique, la consommation d'eau et la pollution de l'air.

 

Les citoyens exigent des politiques alimentaires durables

Dans un sondage d'Eurobaromètre, 95% des citoyens européens ont  récemment déclaré que la protection de l'environnement était importante à leurs yeux, plus de 50% des Européens pensent que l'UE ne fait pas assez pour protéger l'environnement, et près d'un quart est particulièrement préoccupé par la façon dont leur choix de consommation affecte l'environnement.

De plus en plus de citoyens, scientifiques, entreprises, organisations et décideurs politiques sont conscients que le système alimentaire actuel n'est pas durable et que nous devrons changer cela de la production à la consommation. Cela implique de changer les manières souvent non viables dont nous produisons la nourriture et d'identifier la raison pour laquelle nous gaspillons une si grande partie de tout ce qui est produit (Dans l'UE, les déchets alimentaires ont été estimés à environ 89 millions de tonnes, soit 180 kg par habitant et par an), en utilisant différentes méthodes de production respectueuses de la diversité des écosystèmes basées sur ​​les pratiques agro-écologiques. Cela signifie notamment encourager les circuit-courts d'approvisionnement alimentaire, en changeant nos habitudes de consommation alimentaire. Il n'y a pas d'autre choix, si nous voulons être en mesure de nourrir durablement 8 milliards d'habitants d'ici 2030 face à l'insécurité alimentaire croissante.

 

Les élus européens en action pour rendre la communication sur l'alimentation durable effective

Un groupe de députés européens est mobilisé pour rechercher les meilleures politiques afin de protéger la santé et l'environnement de nos citoyens au cours de leur mandat au sein du Parlement européen. Ils souhaitent que la communication sur les systèmes alimentaires durables soit une première étape pour aborder les nombreux aspects de l'alimentation durable et l'élaboration d'un système véritablement holistique, qui tient compte du nombre croissant de preuves montrant les dommages sur l'environnement et la santé humaine, causés par le gaspillage alimentaire actuel, l'utilisation de pesticides et la consommation excessive de viande. Ce groupe de représentants élus estime qu'il est essentiel que la Commission européenne présente des mesures politiques cohérentes pour s'attaquer au problème de l'alimentation durable, notamment par le biais des campagnes d'information pour orienter le public sur l'importance de la protection de la biodiversité et le rôle crucial des petits producteurs dans le processus. Ces campagnes devront également inclure des informations sur l'alimentation durable, la réduction de la consommation de viande et la diminution des apports en matières grasses et en sucre. Ces initiatives renseigneront également sur d'importants objectifs sociaux, tels que les produits respectueux du bien-être animal, ce qui implique de donner aux consommateurs des informations claires sur l'origine et les méthodes de production de ces produits.

 

Les députés impliqués dans cette initiative ont récemment envoyé une lettre commune demandant à la Commission européenne de ne pas retarder plus longtemps la publication de la communication. (Lien vers  la lettre envoyée à la Commission)

Les eurodéputés  du groupe des Verts / ALE ont également soumis une question orale à la Commission (lien vers la question orale prévue le 24 Septembre en commission de l'environnement) lui demandant pourquoi elle n'avait pas encore adoptée cette initiative tant attendue, annoncée dans son programme de travail, même si le commissaire responsable, M. Janez Potočnik a fait savoir que le document était prêt à être publié et pourrait être adopté immédiatement.

 

 

Prenez part à la révolution alimentaire: Faites de la publication de la communication sur l'alimentation durable une réalité!

L'engagement personnel et la démocratie participative sont des éléments clés pour déterminer et améliorer les politiques alimentaires dans toute l'Europe. Au cours de ces dernières années, les citoyens et la société civile de l'UE ont travaillé de façon dynamique pour la mise en œuvre de pratiques alternatives au modèle de politique alimentaire actuel. Les projets visant à promouvoir l'amélioration du système alimentaire actuel augmentent dans toute l'Europe. Si vous contribuer ou participer à ce type de projets, c'est le moment de mieux les faire connaitre à la Commission européenne afin de montrer qu'une communauté grandissante de citoyens est à la recherche d'un changement des politiques alimentaires vers un modèle plus durable, sain et équitable. Votre contribution a le pouvoir de démontrer concrètement que les citoyens désirent vivement un changement et ainsi signifier à la Commission européenne l'importance et l'urgence de publier la communication sur la 'Construction d'un système alimentaire européen durable', qui fait écho à l'appel provenant d'un large mouvement citoyen.

Pour rendre cette communauté de citoyens actifs clairement visibles pour la Commission: "Prenez part à la révolution alimentaire!". Signez la Charte et inscrivez-vous en ligne pour partager vos actions en faveur de la réforme.

Si en tant qu'agriculteur, pêcheur, professionnel de l'alimentation, organisation ou citoyen, vous soutenez,  gérez ou faites partie d'un projet qui travaille à la promotion de l'amélioration du système alimentaire actuel, cet outil vous encourage à inscrire votre nom avant d'être ajouté à la communauté "Prenez part à la révolution alimentaire"!

Le projet que vous soutenez ne doit pas être énorme ou spectaculaire. Un 'révolutionnaire alimentaire' est une personne qui travaille à l'amélioration du système alimentaire que ce soit au niveau local, national ou multinational. Chacun peut prendre part au changement du système alimentaire.

Votre participation à ce soulèvement collectif peut constituer une forte incitation à la Commission européenne pour entraîner la publication d'un ouvrage important, afin de donner aux décideurs politiques et aux législateurs, les pistes de réflexions nécessaires pour que la politique alimentaire européenne devienne véritablement durable.

La publication de la communication sur la construction d'un système alimentaire européen durable représenterait un immense pas novateur de la part de la Commission européenne. Les membres engagés du Parlement européen et les citoyens souhaitent que la Commission entende l'appel fort pour un changement des systèmes alimentaires et demandent à ce que la publication de la communication sur la 'Construction d'un système alimentaire européen durable' ne soit pas davantage retardée.